Le diplôme national du brevet

par B.Duplaquet

À partir de la session 2018, il est rééquilibré entre évaluation du socle (contrôle continu) et épreuves finales. Celles-ci sont différenciées en quatre épreuves écrites par discipline, sur une journée et demie, et une épreuve orale.

Objectifs

Délivré par un jury, le brevet est un diplôme qui atteste les connaissances et compétences acquises en fin de collège.

L’attribution du brevet ne conditionne pas l’accès à une classe supérieure en fin de troisième.
Le brevet session 2018

L’obtention du diplôme national du brevet (DNB) repose sur l’évaluation du socle commun et cinq épreuves obligatoires passées en fin du cycle 4 (classe de troisième).
Une épreuve orale

L’épreuve orale porte sur un projet mené en histoire des arts ou dans le cadre d’un EPI ou de l’un des parcours éducatifs, permettant notamment d’évaluer la qualité de l’expression orale.

L’épreuve orale peut se dérouler selon deux modalités :
soit, via un entretien individuel de 15 minutes (5 minutes d’exposé et 10 minutes d’entretien).
soit, via un entretien collectif de 25 minutes (10 minutes d’exposé et 15 minutes d’entretien).

Quatre épreuves écrites

Les épreuves écrites portent sur :
le français (3h) : explication de documents et d’un extrait de texte littéaire + dictée + grammaire + exercice de réécriture et de rédaction
les mathématiques (2h) : exercices, dont certains assortis de tableaux ou de schémas, et dont un exercice d’informatique
l’histoire et géographie (2h)  : analyse de documents et de cartes
les sciences (1h) (2 épreuves sur les 3) : physique-chimie, sciences de la vie et de la Terre et technologie
l’évaluation du socle commun de connaissances, de compétences et de culture.

En option
Des enseignements facultatifs sont en option (20 points) : latin, grec, langues régionales, etc.